Previous Entry Share Next Entry
Brigade Motorisée 5
russoswiss
Postée à l'origine par twower sur



Brigade Motorisée 5. Troisième partie. Moyens d'instruction


Traduit par Russoswiss

On ne m'a pas laissé voir le parc motorisé de la brigade à cause d'exercises en cours qui testaient le Système uniformisé de conduite des unités tactiques « Sozvezdiye ». Les véhicules ont de nouveaux équipements (y compris les BTR des fusiliers motorisés) qui sont interdits à la publication.
Mais j'ai pu visiter les salles d'instruction.
La salle d'instruction des chars, avec son modèle du T-90A, le char utilisé par la brigade.








Toutes les salles sont équipés d'ordinateurs et projecteurs, ainsi il est possible de montrer des films et des présentations.

Chez les artilleurs.






Chez les soldats lance-mines on trouve un « Vasiliok » de 82mm comme moyen d'instruction.








Toutes les salles sont aussi équipés d'ordinateurs portables. Cette salle là – de marque MSI.


La salle d'instruction au tir offre la possibilité de s'entrainer au tir grâce à un simulateur numérique monté sur un fusil d’assaut.




Position de tir du simulateur.




Ces posters montrent des équipements utilisés par l'armée.




La salle des simulateurs


Windows 98


Poste d’entraînement au pilotage des drones


Simulateurs pour conducteurs des BTR qui reproduisent fidèlement le poste de pilotage. Tous les soldats sans formation antérieure de conduite sont d'abord formés sur simulateurs, seulement après quoi ils peuvent conduire le vrai véhicule blindé. J'ai demandé exprès à des recrues du service obligatoire s'ils étaient formées sur ces simulateurs. La réponse fut affirmative.








Sur cet écran le conducteur peut voir une simulation de terrain avec divers obstacles. Le programme informatique prend en compte les erreurs du conducteur. Ainsi l'instructeur peut mieux former le conducteur.


Panneau de contrôle identique à celui du BTR-80




Dans une autre salle il est possible de voir l'interieur du BTR dans les moindres détails. De mon temps, on avait aussi un modèle pareil, qui n'était jamais utilisé pour former les soldats. Ainsi j'ai demandé au lieutenant qui m'accompaignait si ces modèles étaient vraiment utilisés pour l'instruction. Il m'a regardé comme si j'étais un homme de cavernes et m'a répondu : « Bien sûr ! On ne peut faire autrement ! J'ai moi même reçu une instruction grâce à ces modèles ! »












Les moyens de communication du BTR








Les salles de formations sont desservies par un groupe de soldats-techniciens spécialement formés. Un de ces techniciens m'a montré le fonctionnement des systèmes informatisés. J'ai bien aimé ses réponses claires et precises. Le lieutenant de la compagnie qui m’accueillait durant ma visite me racontait avec énthusiasme sur quels modèles et simulateurs il a été personnellement formé. Il fut très surpris de mes doutes sur le fait que les recrues sont véritablement formés aussi profondément. Mais la majorité des salles est prévue pour l'instruction des chefs de groupe et des cadres.


Tous les articles sur la Brigade 5


Première partie. Sport http://russoswiss.livejournal.com/966.html

Deuxième partie. Alimentation  russoswiss.livejournal.com/1254.html

Troisième partie. Moyens d'instruction http://russoswiss.livejournal.com/1637.html

?

Log in

No account? Create an account